GRÉGORY DOUCET, 
À l'épreuve du réel

De Antonin Bachès

Antonin Bachès :

Suite à ses études en Art du spectacle - cinéma à l'université Lyon II et à de multiples stages de formation dont un à la Fémis, Antonin est devenu réalisateur indépendant en 2009, puis a co-fondé une société de production audiovisuelle nommée Les Films Associés - Ymago, spécialisée dans le film institutionnel, publicitaire et social.
En parallèle, il s’intéresse à la politique et à ses répercussions sur la société. Ainsi à partir de 2006, profitant de ses fonctions d'enseignant, alliées à ses compétences de caméraman, il réalise différents documents vidéos notamment sur les lois du CPE et LRU affectant directement les étudiants, et la grève des universités qui s’en suit. Il a ensuite réalisé un documentaire sur la vie des jeunes dans le centre d’éducation renforcée de Lentilly, et les ateliers vidéos dans la prison pour mineurs de Meyzieu.
De ces expériences, il en retire un goût prononcé pour le suivi de personnages sur le temps long en utilisant la forme du documentaire. C’est en ça que le personnage de Grégory Doucet l'intéresse et qu’après l’avoir suivi en tant que candidat, il désire continuer ce projet maintenant qu’il est élu maire de Lyon.

 

Avec la collaboration de :

Isabelle Veyrat-Masson :

Isabelle Veyrat-Masson est directrice de recherche au CNRS, spécialiste de communication médiatique. À la fois historienne et sociologue des médias, travaillant sur des questions de mémoire collective (formes et usages du passé) et de communication politique, elle dirige le Laboratoire Communication et Politique du CNRS. Elle est également associée au Centre d’Histoire de Sciences Po.
Elle participe à l'élaboration d'émissions d'archives depuis les années 1980. Elle a notamment fait de la mise en images pour TF1 et l'INA.

 

Alexandre Charlet :

Alexandre Charlet a travaillé sur différents long-métrages, téléfilms et films publicitaires, aux postes d’assistant réalisateur, régisseur et directeur de production.
Producteur aux Films du Cygne et co-fondateur de Le Studio Animation, il a réalisé un court-métrage intitulé Peter Pan a grandi et John Lennon est mort, sélectionné dans une cinquantaine de festivals, réalisé plusieurs reportages ainsi que des films publicitaires, notamment en animation pour les Laboratoires Boiron.
Il a également écrit et co-réalisé une série jeunesse sur les gestes barrières intitulé Les Ptits Loups !.

 

Joël Farges :

Joël Farges est un réalisateur et producteur de cinéma. Il participe en 1973 à la fondation de la revue Ça/Cinéma, qu'il anime plusieurs années avec François Barat.
Il réalise plusieurs courts-métrages sur la peinture contemporaine et l'archéologie du cinéma. Il enseigne le cinéma à l'université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, et réalise plusieurs films. Il fonde en 1992 la société de production Artcam International, qui se distingue au cours des années 1990 en produisant des films de cinéastes d'Europe centrale et d'Asie. Grand voyageur, il sillonne l'Asie et devient amoureux de l'Inde où il a réalisé trois films.
Il rejoint la société Kolam Productions. Kolam a produit une trentaine de documentaires et une collection : Cinémas mythiques. Il réalise plusieurs documentaires.

Synopsis :  Ils ont une cause, des convictions. Certains n'ont pas trente ans. Ils ont l'énergie de ceux qui veulent agir et construire un nouvel avenir pour la ville de Lyon. Ils sont écologistes et préparent les prochaines élections municipales, en se présentant devant les électeurs avec un chef de file issu de la société civile. Ils savent qu'ils ont peu de chances, mais sait-on jamais !

Avec pour arguments que l’écologie est la priorité, que le monde doit changer, que l’on doit revoir nos modes de vie, ils se lancent dans la campagne sans réels moyens face à des "barons" de la politique, et notamment le maire historique Gérard Collomb, qui règne sans partage depuis plus de vingt ans. Et au-delà des arguments politiques, ils opposent à la classe politique, une autre manière d’être et de penser.

À la faveur d’une prise de conscience écologiste d'une jeunesse qui se mobilise pour son avenir à travers des marches pour le climat, à la faveur d'une pandémie inattendue et d’un certain « dégagisme », ils bousculent des élections marquées par l'arrivée de la Covid-19, le confinement et une abstention record. Grégory Doucet, candidat à la Mairie de Lyon, Bruno Bernard, candidat à la Métropole de Lyon, et leurs équipes trouvent les mots justes, bouleversent les sondages et sont élus à Lyon et à la Métropole le 28 juin 2020.

Cette « Génération Climat » sont des militants mais n’ont, pour la plupart, aucune expérience politique. Comment vont-ils gérer la troisième ville de France ? Comment vont-ils confronter leur programme écologiste à la réalité, d'autant que la crise sanitaire, économique et sociale s'installe et pourrait perdurer longtemps ? Quelles sont les premières mesures marquantes de cette nouvelle équipe ? Quels seront les premiers résultats en fin de première année ? En quoi seront-ils liés à cette jeune et nouvelle génération ? Est-ce que ces dernières élections municipales marquent l'arrivée d'une autre manière de faire de la politique dans la Capitale des Gaules et au-delà…?

Ils veulent une ville verte qui respire et prend soin des uns et des autres. Une ville apaisée, détendue où les piétons et les cyclistes auront de vrais espaces. Une ville à hauteur d’enfants et où les femmes auront toute leur place. Seront-ils fidèles à ces engagements ? En auront-ils les moyens ? Quels seront les principaux freins auxquels ils devront faire face ?

Ce film est le récit d'une victoire inattendue et surtout le décryptage d'une jeune équipe municipale face à l'exercice du pouvoir et de la confrontation au réel.

Documentaire - 52' - 2021

Une production Les Films du Cygne